Depuis 1903

25/08/2023

Le bâtiment date du XIXe siècle. La veuve Roux en est la première cabaretière, elle tient le café de 1903 à 1909. Jusque dans les années cinquante, il y a trois cafés dans le bourg, le plus souvent avec salle de bal. Les commerces ne manquent pas : boucher, boulanger, charron, maréchal-ferrand, épicière, cordonnier, menuisier... En 1910, Jules et Adrienne Meneçay en deviennent les propriétaires. A la demande de la municipalité, Mme Meneçay organise le “ banquet de 100 couverts ”, offert pour le retour des Poilus. Dénommé “ Café-restaurant de la place ”, l’établissement prend le nom de “ Coq Hardi ” en 1973. Pendant la Seconde Guerre mondiale, deux salles de classe sont improvisées à l’étage pour les enfants de Mosellans réfugiés. Le café sert aussi de cantine aux enfants de l’école communale. C’est là aussi que le coiffeur joue des ciseaux dans la première moitié du XXe siècle. »
En 2019, le Coq Hardi fermera définitivement ses portes. Après une complète rénovation, L’ouvrière, table gastronomique et vins nature ouvrira ses portes en Juillet 2021 pour y proposer une cuisine gastronomique.